Evènements > Manifestations > Gut microbiota: friend or foe? Juin 2012

Gut microbiota: friend or foe? Juin 2012

La 8ème édition du symposium organisé conjointement par l’Inra (UR454 Microbiologie & UR1213 Herbivores, Clermont-Ferrand) et le Rowett Institute of Nutrition and Health (University of Aberdeen, UK), qui s’est déroulé du 17 au 20 juin 2012 à Clermont-Ferrand,  a été plus particulièrement axée sur les fonctions de l’écosystème microbien digestif, les interactions microbiote-hôte, et l’impact de l’activité des écosystèmes digestifs sur l’environnement. Le fait de réunir les spécialistes de l’Homme et de différentes espèces animales a été, comme lors des autres éditions, un des points forts de cette rencontre. Cette manifestation a rassemblé plus de 350 chercheurs issus d’une trentaine de pays et qui comptent parmi eux les meilleurs spécialistes des écosystèmes digestifs microbiens de l’Homme et des animaux. De nombreuses sociétés privées étaient également présentes.

 

La microbiologie du tube digestif est entrée dans une ère nouvelle grâce au développement des outils de biologie à haut débit qui permettent d’appréhender les écosystèmes microbiens dans leur intégralité (métagénomique), et  d’analyser leur activité métabolique ainsi que les fonctions de leur métagénome. Ces thématiques étaient au cœur du congrès Gut microbiota: friend or foe?. Les interactions microorganismes-hôte et leur impact sur la santé, également au cœur des préoccupations des scientifiques, ont été largement débattues au cours du symposium.

Quatre chercheurs reconnus internationalement ont été invités pour faire des synthèses introductives pour chacune des quatre sessions plénières. Ces synthèses ont été suivies par 25 présentations orales courtes, sélectionnées par le comité scientifique parmi les très nombreuses propositions reçues. Plus de 240 posters ont été présentés. Des tables rondes, animées par des chercheurs spécialistes invités, ont été organisées sur des sujets d’actualité tels que la métagénomique, la modélisation des écosystèmes digestifs, et les écosystèmes digestifs comme source potentielle de microorganismes d’intérêt en biotechnologie.